forum d'astronomie
à la poursuite des ondes gravitationnelles Logocerasoleilbbbbb

Bienvenue sur le forum CERA.

Passionnés d'astronomie et de nature, ce forum est le votre. L'inscription est gratuite, ne vous en privez pas Wink

http://www.cera-astronomie.com/profile.forum?mode=register

A très bientôt, au pays du Ciel et de la Terre

forum d'astronomie

Forum d'astronomie et d'environnement, lié à l'association CERA
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Bienvenue au pays des étoiles, du ciel et de la terre. N'hésitez pas à consulter également notre sitehttp://ceraastronomie.wifeo.com/  Pour s'inscrire au CERA  http://ceraastronomie.wifeo.com/adhesion-cera.php

Partagez
 

 à la poursuite des ondes gravitationnelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Clavius
Soleil
Soleil
Clavius

Nombre de messages : 85334
Localisation : Melmac
Date d'inscription : 17/10/2004

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeMer 7 Mar - 10:04

Salut

Les équipes du projet franco-italien VIRGO, auquel participe le CNRS, et du projet américain LIGO, viennent de signer un accord afin de rechercher en commun les ondes gravitationnelles. Ces ondes, prédites par la relativité générale, sont produites par des phénomènes astrophysiques violents dans notre galaxie et bien au-delà. Les détecteurs utilisés sont des interféromètres de plusieurs kilomètres de long installés en Louisiane et dans l'état de Washington pour LIGO et près de Pise pour VIRGO.

L'accord prévoit un partage complet des données, dès que les deux détecteurs fonctionneront de manière continue. LIGO est actuellement à mi-chemin d'une période de prise de données de deux ans alors que VIRGO devrait démarrer sa prise de données dans les prochains mois.

Cette mise en commun des données permettra d'augmenter les chances d'observer directement pour la première fois des ondes gravitationnelles et d'obtenir plus d'informations sur par exemple la localisation de la source. En vue de ce travail conjoint, les deux collaborations ont commencé à unir leurs activités d'analyses de données.

LIGO est financé par la National science fondation (États-Unis) ; VIRGO par le CNRS (France) et l'INFN (Italie).

source http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3814

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://www.pollution-lumineuse.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraastronomie.wifeo.com/
albert einstein
Vénus
Vénus


Nombre de messages : 81
Age : 53
Localisation : montreal
Date d'inscription : 09/12/2006

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeDim 8 Avr - 1:56

Salut a tous

Merci clavius pour ton lien et ton texte £££$$

Et même si plus personne ne doute de la réalité des ondes tensorielles prédites (ce qui n'a pas toujours été le cas), il pourrait exister d'autres types d'ondes gravitationnelles, des ondes dites " scalaires ".

Dans quelques théories, les résultats de la Relativité Générale sont retrouvés mais il n'y a pas cependant équivalence.

Par exemple, des ondes scalaires, longitudinales, qui contracteraient la matière dans le sens de propagation de l'onde, pourraient exister. Il existerait aussi des ondes scalaires, transversales.

Ces ondes pourraient être émises même lors d'une explosion de supernova à symétrie sphérique (les ondes tensorielles, comme nous l'avons dit plus haut, ne peuvent emmener de l'énergie que s'il existe une asymétrie).

Pour mettre à l'épreuve les différentes théories il faut être capable de distinguer les ondes tensorielles des ondes scalaires.

Est-ce possible ?

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://abcd.vosforums.com/index.php
Clavius
Soleil
Soleil
Clavius

Nombre de messages : 85334
Localisation : Melmac
Date d'inscription : 17/10/2004

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeJeu 24 Mai - 9:43

Salut

Le 18 mai 2007, l'interféromètre Virgo a débuté sa première phase d'exploitation scientifique. Il s'agit d'une étape cruciale dans la traque aux ondes gravitationnelles. Virgo, le plus grand détecteur européen (franco-italien), vient rejoindre les détecteurs LIGO, aux États-Unis. Ce réseau ultraperformant d'instruments d'observation aura notamment la capacité d'observer la coalescence de trous noirs binaires dans des galaxies éloignées et de fournir des informations sur la direction de la source. Le fonctionnement de Virgo est assuré conjointement par le CNRS et l'Institut National de Physique Nucléaire italien (INFN).

Les ondes gravitationnelles, prédites par la théorie de la relativité générale, sont des déformations de l'espace temps. Elles sont produites par des phénomènes astrophysiques violents dans notre galaxie et bien au-delà. Par exemple, les explosions de supernovae ou la coalescence de deux corps compacts, tels les trous noirs ou les étoiles à neutrons. Aujourd'hui, seules des preuves indirectes de l'émission d'ondes gravitationnelles ont été observées (récompensée par le prix Nobel de Physique en 1993). La première observation directe ouvrira le champ de l'astronomie gravitationnelle et permettra d'approfondir notre compréhension de la gravitation et de la relativité générale.

Avec la première phase d'exploitation scientifique de Virgo c'est désormais chose possible. Virgo fonctionne de jour comme de nuit, constamment à l'écoute des signaux gravitationnels provenant de l'Univers proche (jusqu'à l'amas de galaxies Virgo, d'où son nom). Une équipe d'opérateurs et de scientifiques exploite et surveille l'instrument 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les signaux sont détectés, enregistrés et font l'objet d'une première analyse à l'aide d'un système informatique en ligne. Ces données sont ensuite mises à la disposition de la communauté scientifique pour une étude ultérieure plus avancée.

Le détecteur d'ondes gravitationnelles Virgo est essentiellement un interféromètre laser de Michelson constitué de deux bras orthogonaux de trois kilomètres de longueur. La lumière voyage plusieurs fois entre deux miroirs situés aux deux bouts dans chaque bras avant se combiner avec la lumière en provenance de l'autre bras pour interférer. Les ondes gravitationnelles devraient se manifester par des dilatations et contractions de la distance entre les miroirs de chaque bras de Virgo. Le passage alors d'une onde gravitationnelle se manifesterait par un changement de l'interférence. Mais attention, ces changements de longueur sont de l'ordre d'un milliardième du diamètre d'un atome (10-18 mètres) ! Pour déceler des changements si infimes, le détecteur fait appel aux technologies les plus avancées, dans les domaines de la métallurgie, de l'optique, des systèmes de contrôle, du vide, de l'informatique, de l'analyse de données etc. Les laboratoires du CNRS d'Annecy, Lyon, Nice, Orsay et Paris sont fortement impliqués dans Virgo et dans le consortium EGO (cofinancé par le CNRS et l'INFN), qui abrite et assure le fonctionnement de Virgo.

Les équipes de VIRGO se sont alliées aux scientifiques de LIGO aux Etats-Unis et de GEO au Royaume-Unis et en Allemagne, afin de rechercher en commun les ondes gravitationnelles. Les données combinées augmenteront les chances de trouver les premières ondes gravitationnelles et fourniront davantage d'informations sur la position de la source. L'analyse commune des données se fera comme si elles provenaient d'un détecteur unique constitué de plusieurs sondes réparties sur les deux rives de l'Atlantique et sur la côte est du Pacifique.

source http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4102

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://www.pollution-lumineuse.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraastronomie.wifeo.com/
Clavius
Soleil
Soleil
Clavius

Nombre de messages : 85334
Localisation : Melmac
Date d'inscription : 17/10/2004

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeJeu 24 Mai - 9:51

Salut

L’interféromètre européen Virgo, installé en Italie, est entré en service. Ce grand instrument est dédié à la traque des ondes gravitationnelles, des perturbations qui se propagent dans l’univers mais qui n’ont encore jamais été observées directement.

Une fois de plus, Albert Einstein avait prédit leur existence et les physiciens les traquent. Elles, ce sont les ondes gravitationnelles, des perturbations du champ de gravitation provoquées par des déplacements de masses très importantes à de très grandes vitesses dans l’univers. Prenez par exemple deux trous noirs qui tournent en orbite l’un autour de l’autre pendant des millions d’années avant de fusionner. Leur ballet (appelé coalescence) va engendrer des ‘’plis’’ dans le champ gravitationnel, cet espace-temps que l’on peut représenter comme un grand drap tendu sur lequel sont posées des boules bien lourdes qui le déforment.

Les ‘’plis’’ vont se propager à la vitesse de la lumière mais, contrairement à cette dernière, les ondes gravitationnelles ne sont pas absorbées par la matière et interagissent très peu avec celle-ci. D’où la nécessité de bâtir de grands instruments pour tenter de les détecter. Virgo, qui est entré dans sa phase scientifique le 18 mai, va joindre ses données à celle du LIGO construit aux Etats-Unis et du GEO600 allemand.

Décidée en 1993, la construction de Virgo –qui doit son nom à l’amas de la Vierge- a commencé en 1996 à Cascina, près de Pise, et s’est achevée en juin 2003. Il est géré par l’Institut national de physique nucléaire italien (INFN) et le CNRS français. Après l’inauguration officielle, quatre ans auront été nécessaires pour régler l’interféromètre, repoussant sa mise en service à ce printemps 2007.

Virgo est constitué de deux longs bras de trois kilomètres de long placés à angle droit. Dans ces deux longs tubes est envoyé un faisceau laser, voyageant dans un vide très poussé jusqu’aux miroirs installés à chaque extrémité. Les réflexions des miroirs permettent d’atteindre l’équivalent de 120 km de longueur. Le passage d’une onde gravitationnelle se manifeste très discrètement par une variation infime entre les deux faisceaux, de l’ordre d’un milliardième du diamètre d’un atome.

Les chercheurs espèrent, au mieux, détecter quelques évènements par an, comme la coalescence de deux trous noirs ou de deux étoiles très compactes. Jusqu’à présent, seuls les effets des émissions d’ondes gravitationnels ont pu être observés et cela a été récompensé par un prix Nobel de physique en 1993 (Taylor et Hulse). Au-delà des lauriers du Nobel, l’observation directe d’une onde ouvrirait une nouvelle ère de l’astronomie gravitationnelle. La troisième génération d’interféromètres, qui permettraient d’observer non plus une poignée mais des centaines d’évènements par an, est déjà à l’étude.

source http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://www.pollution-lumineuse.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraastronomie.wifeo.com/
Cyrille
Neptune
Neptune
Cyrille

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 14/02/2007

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeVen 25 Mai - 16:23

clavius tu parle tt seul? lool
Revenir en haut Aller en bas
Clavius
Soleil
Soleil
Clavius

Nombre de messages : 85334
Localisation : Melmac
Date d'inscription : 17/10/2004

à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitimeVen 25 Mai - 16:28

Salut

Au lieu de dire cela, pourquoi ne participerais tu pas un peu plus (ceci est valable pour la plupart des membres du forum d'ailleurs ...).

Bref, revenons au sujet Smile

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://www.pollution-lumineuse.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraastronomie.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




à la poursuite des ondes gravitationnelles Empty
MessageSujet: Re: à la poursuite des ondes gravitationnelles   à la poursuite des ondes gravitationnelles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
à la poursuite des ondes gravitationnelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum d'astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: