forum d'astronomie
Décés de Jean-Claude Brialy Logocerasoleilbbbbb

Bienvenue sur le forum CERA.

Passionnés d'astronomie et de nature, ce forum est le votre. L'inscription est gratuite, ne vous en privez pas Wink

http://www.cera-astronomie.com/profile.forum?mode=register

A très bientôt, au pays du Ciel et de la Terre

forum d'astronomie

Forum d'astronomie et d'environnement, lié à l'association CERA
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Bienvenue au pays des étoiles, du ciel et de la terre. N'hésitez pas à consulter également notre sitehttp://ceraastronomie.wifeo.com/  Pour s'inscrire au CERA  http://ceraastronomie.wifeo.com/adhesion-cera.php

Partagez
 

 Décés de Jean-Claude Brialy

Aller en bas 
AuteurMessage
Clavius
Soleil
Soleil
Clavius

Nombre de messages : 85334
Localisation : Melmac
Date d'inscription : 17/10/2004

Décés de Jean-Claude Brialy Empty
MessageSujet: Décés de Jean-Claude Brialy   Décés de Jean-Claude Brialy Icon_minitimeJeu 31 Mai - 13:02

Salut

L'acteur français, incarnation du jeune premier de la Nouvelle vague révélé par "Le Beau Serge" de Claude Chabrol en 1958, est décédé mercredi à l'âge de 74 ans.

Décés de Jean-Claude Brialy Jcbrialyvl2

L'acteur français Jean-Claude Brialy est décédé mercredi 30 mai à l'âge de 74 ans à son domicile parisien, a-t-on appris dans son entourage proche. Incarnation du jeune premier de la Nouvelle vague, figure mondaine, il était un personnage incontournable du cinéma français.
Acteur, réalisateur, scénariste, homme de théâtre et écrivain, Jean-Claude Brialy avait tourné avec les plus grands réalisateurs, de Claude Chabrol à François Truffaut, en passant par Jean-Luc Godard, Ettore Scola, Luis Bunuel et Roberto Rossellini tout au long d'une carrière entamée au cinéma en 1956 dans "L'ami de la famille" de Jacques Pinoteau.

Révélé par la Nouvelle Vague

C'est par la Nouvelle vague qu'il avait connu la célébrité, devenant "Le beau Serge" de Claude Chabrol (1958), avant de jouer son personnage de séducteur pour les réalisateurs-phares du mouvement: Jean-Luc Godard ("Une femme est une femme", 1960), François Truffaut ("La mariée était en noir", 1967), ou encore Eric Rohmer ("Le genou de Claire", 1969).
Jean-Claude Brialy était également un homme de théâtre, où il avait débuté dans les années 1950, et était propriétaire de la salle des Bouffes parisiens. Figure mondaine et historien de la vie des stars, il avait publié plusieurs ouvrages, dont "J'ai oublié de vous dire", et "Jean-Claude Brialy présente: Les pensées les plus drôles des acteurs".

Premier prix de la comédie au Conservatoire de Strasbourg

Fils de militaire, Jean-Claude Brialy naît à Aumale (Algérie) le 30 mars 1933 et vit son enfance au gré des mutations de son père. Il étudie ainsi à Marseille, Saint-Etienne, La Flèche (Sarthe) et Strasbourg, où il obtient son baccalauréat. Il suit parallèlement des cours d'art dramatique et obtient le premier prix de la comédie au Conservatoire de Strasbourg. Il fera ses débuts sur les planches, jouant notamment "Les mains sales" de Jean-Paul Sartre.
De retour de l'armée, où il est affecté au service cinématographique, il reprend ses activités théâtrales, avant de débuter au cinéma en 1956 "L'ami de la famille" de Jacques Pinoteau.

"Le beau Serge" en 1958

Vient ensuite la Nouvelle vague, dont il devient un des acteurs emblématiques. Il joue les jeunes premiers dans "Le beau Serge" du débutant Claude Chabrol, qui le dirige également dans "Les cousins" (1958), deux films qui feront de lui un comédien aimé du grand public.
"C'est à Claude Chabrol que je dois ma carrière car il a toujours été convaincu que j'étais un bon acteur", dira-t-il plus tard du réalisateur français.
Ami de François Truffaut et de Jean-Luc Godard, il joue dans "Les 400 coups" et "La mariée était en noir" du premier, et dans "Une femme est une femme" du deuxième. On le voit aussi chez Eric Rohmer ("Le genou de Claire"), et Agnès Varda ("Cléo de 5 à 7").

Réalisateur

Séducteur incarné, il élargit tout au long de sa carrière son registre dans des films noirs comme "Mortelle randonnée" de Claude Miller (1982), des comédies dramatiques ("L'effrontée") du même Miller en 1986, ou encore des reconstitutions historiques telles "La reine Margot" de Patrice Chéreau en 1994. Dans le registre comique, on l'avait récemment vu dans "People Jet set 2" en 2004.
Jean-Claude Brialy avait réalisé plusieurs films dans "Eglantine" (1971), "Les volets clos" (1972), ou encore "Les malheurs de Sophie" (1978) et "Un bon petit diable" (1983). Boulimique de travail, touche à tout, il avait également joué pour la télévision, dans "Lucas", de Nadine Trintignant (1993), et plus récemment dans "Les rois maudits" en 2005. AP

source http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20070531.OBS9505/jeanclaude_brialy_est_mort.html

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://www.pollution-lumineuse.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://ceraastronomie.wifeo.com/
 
Décés de Jean-Claude Brialy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum d'astronomie :: espace libre :: Cinéma et télévision-
Sauter vers: